Ville de NEUILLY-PLAISANCE
Accueil / Ma ville au quotidien / Ma ville / Neuilly-Plaisance d'hier à nos jours / Histoire


Histoire

 

 

Retrouvez l’histoire de la naissance de Neuilly-Plaisance, de l’ère des lotisseurs à la séparation des communes de Neuilly-sur-Marne et Neuilly-Plaisance par consentement mutuel. Mais également la loi de création de la commune, promulguée par le Président Carnot le 13 avril 1892, les premiers pas de Neuilly-Plaisance avec le récit de la fête qui a célébré la commune et quelques mots sur les vignes nocéennes.

Découvrez également les lieux du Souvenir de Neuilly-Plaisance.

Le logo de la ville

Logo de la villeA l’aube du 21ème siècle et soucieuse de faire évoluer l’image de Neuilly-Plaisance, la ville s'est dôtée en 2001, d'un nouveau logo qui affirme la particularité d'une commune à taille humaine où il fait bon vivre. Ce logo traduit la dominante d’espaces verts de la ville avec le parc des coteaux d’Avron, la voie Lamarque et les bords de Marne.

Ce sont les Nocéens qui ont choisi ce logo parmi huit modèles soumis à chaque foyer. A l'aide d'un bulletin de vote, chacun a pu s'exprimer et ainsi définir au mieux l'image de sa ville.

 

 

 

Le blason de la ville

Blason de la villeSon énoncé en termes héraldiques :

" D’azur à l’aigle éployé d’argent tenant en sa serre dextre un rameau d’or, sur le tout d’argent à la fasce ondée d’azur surmontée d’une croix de calvaire de gueules accostée à dextre et à senestre de deux croissants versés de sinople. "

Ce qui peut se traduire par : " D’azur à l’aigle aux ailes déployées d’argent tenant dans sa serre droite un rameau de laurier d’or, chargé au cœur d’un écusson d’argent à la fasce ondée d’azur, surmonté au chef d’une croix latine rouge accostée à droite et à gauche de deux croissants renversés verts. "

L’aigle est fourni par les armes de Le Ragois de Bretonvilliers, seigneur du Plateau d’Avron au XVIIème siècle. L’écusson d’argent central reproduit les armes de Foulques, curé de Neuilly, qui prêcha la 4ème Croisade en 1198. Il mourut en 1201 sans pouvoir participer à la 5ème Croisade et fut inhumé dans le chœur de l’Eglise de Neuilly-sur-Marne.

Le blason a été conçu et réalisé par Robert Louis, artiste héraldiste et symboliste des services officiels, et adopté par la commission d’héraldique de Seine-et-Oise le 11 décembre 1951, durant l'un des mandat de Charles CATHALA.

 

 

 

 

Galerie photos

Toutes les galeries