Ville de NEUILLY-PLAISANCE
Accueil


EDITO

"RESPECTER LES INSTITUTIONS DE L'ÉTAT MAIS RÉSISTER AUX DÉCISIONS DU GOUVERNEMENT !"

demuynck detouré
Le 4 octobre, la 5ème République a fêté ses 60 ans.
Œuvre du général de Gaulle et de Michel Debré, notre Constitution, parfois critiquée, a pourtant prouvé à maintes reprises la solidité de nos institutions et leur adaptabilité aux mouvements de la société et à l’évolution des esprits.
 
Elle a en effet, tout à la fois su “gérer” les trois périodes de Cohabitation, donc d’affaiblissement de la fonction présidentielle, que nous avons connues mais aussi, à l’inverse, “les hyper-présidences” dues au passage au quinquennat, à partir de 2002.
 
Certains appellent de leurs vœux l’avènement d’une 6ème République dans laquelle, entre autres, le poste de 1er ministre serait supprimé sur le modèle du régime présidentiel américain.
 
Le débat est ouvert.
 
Il faut cependant souligner que ce système présente aussi un risque important de paralysie de l’action du Président dans le cas où le Parlement (Congrès) lui est hostile puisqu’il n’existe pas de Premier ministre pour prendre le relai, sur le modèle français de la Cohabitation, permettant à notre pays d’être gouverné.
 
Les maires, à l’instar des préfets dans les Régions ou dans les Départements, sont pour certaines de leurs fonctions comme celles liées à l’Etat civil ou à l’organisation des élections, des représentants de l’Etat dans leurs communes.
 
Et ne serait-ce qu’à ce titre, ils se doivent de respecter celui-ci qui est le ciment de notre Nation et du “vivre ensemble”.
 
Il convient cependant de distinguer l’Etat du Gouvernement qui est sa représentation politique.
 
Je respecte le premier, c’est-à-dire l’Etat. En revanche, j’ai toujours résisté et combattu, vous le savez, les décisions de nos gouvernements successifs à chaque fois qu’elles allaient à l’encontre de l’intérêt des Nocéens !
 
Et si c’est par le respect de nos institutions que commence l’exercice de la citoyenneté, être bénévole, c’est aussi faire acte de citoyenneté.
 
Ce bulletin municipal consacre son “Dossier du Mois” au “bénévolat à Neuilly-Plaisance” dans toutes ses composantes : personnelles ou associatives.
 
Les bénévoles méritent notre respect, notre reconnaissance et notre admiration car, comme je l’ai déjà dit, ils travaillent avec désintéressement et sans souci de notoriété avec pour seule motivation la réussite de leurs projets dans l’intérêt de tous ceux à qui ils s’adressent.
 
Il en est ainsi, par exemple, de nos délégués de quartier qui, proches des Nocéens et à leur écoute, sont des acteurs essentiels de la Démocratie locale.
 
L’aventure de la “Belle de Neuilly-Plaisance”, de sa naissance à son épilogue, constitue également un magnifique reflet de l’excellence du Bénévolat nocéen !
 
En effet, notre “patate”, cultivée au Plateau d’Avron, a franchi les grilles du Palais de l’Elysée pour y être préparée par le Chef Guillaume Gomez et servie sur la première table de la République.
 
Les artisans de cette magnifique réalisation sont le “Club des petits planteurs”, du “Potager à partager” et les plus de 250 Nocéens qui se sont impliqués à chacune des étapes de ce projet intergénérationnel : labour le 14 avril, plantation le 26 mai, récolte le 1er septembre et réception à l’Elysée le 20 septembre.
 
Cette belle aventure humaine, succès collectif d’hommes, de femmes et d’enfants nocéens, aura contribué à montrer un autre visage de la Seine-Saint-Denis et à prouver, s’il en était besoin, que l’Exception nocéenne est une réalité au quotidien ! 

 

                                                                       Votre Maire

                                                                   Christian DEMUYNCK

 

Galerie photos

Toutes les galeries